Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Comment avoir la garde de l'enfant de ma meilleure amie qui est décédée ?

Voilà, il y a un mois, ma meilleure amie s'est fait assassiner par le père de son enfant qui est actuellement en prison. Elle aurait aimé que j'aie la garde de son enfant en cas de problème, mais aucun papier n'a été fait. Comment pourrais-je essayer d'obtenir sa garde si sa famille ne veut pas s'en occuper ? J'ai vraiment besoin d'aide. Je vous remercie d'avance pour votre aide.

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

garde enfant, tuteur enfant, garde enfant décès
Voici la r�ponse

Bonjour,

Eh bien, si la famille de cet enfant qui se retrouve sans parents ne veut pas ou ne peut pas le prendre en charge, vous pouvez effectivement prétendre en obtenir la garde, mais il est dommage que votre meilleure amie n’ait jamais établi aucun document à ce sujet. En effet, en rédigeant un simple testament et en le confiant à un notaire, elle vous aurait évité bien des complications et se serait assurée d’un meilleur avenir pour son enfant. Car même si vous avez des chances d’en obtenir la garde, vous allez batailler, c’est évident.

La garde d’un enfant au décès de ses parents

Au décès des parents, un enfant est en priorité confié à un membre de la famille qui sera jugé apte à l’accueillir par le juge des Affaires Familiales. Pour cela, est organisé un conseil de famille, durant lequel chacun exprime son souhait de prendre l’enfant en charge, et ses possibilités. Vous devez donc vous faire connaître auprès du juge pour faire partie de ce conseil.

Si aucun des membres de la famille ne souhaite garder l’enfant et que vous exprimez votre souhait de le prendre en charge, le juge en prendra note. Ensuite, vous devez vous attendre à pas mal de formalités, qui auront pour but entre autres de démontrer si vous êtes capable ou non d’accueillir le petit. Vous devrez donc justifier de vos revenus, pour commencer, et ensuite, des employés des services sociaux, donc la plupart du temps une assistante sociale et un éducateur, viendront chez vous pour voir si vous vivez dans un endroit où vous pouvez l’accueillir.

Si personne d’autre que vous ne le prend en charge et que vous êtes jugée apte à le garder, alors l’enfant vous sera confié et vous deviendrez sa famille d’accueil.

Je vous souhaite bon courage et bonne chance.


Répondu par valerie

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :