Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Comment font les géologues pour prévoir un séisme?

Comment font les géologues pour prévoir un séisme? Quelles sont leurs méthodes? Quel est leur niveau de fiabilité?

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

géologue, séisme, prévoir séisme, tremblement de terre
Voici la r�ponse

Bonjour,

Les séismes sont par définition très difficiles à prévoir. La seule façon de savoir si quelque chose va se passer, c'est d'observer et de mesurer en permanence les paramètres que nos appareils scientifiques peuvent mesurer. On sait que certaines zones du globe sont propices aux éruptions volcaniques. Avec ces éruptions, des phénomènes d'explosion ont lieu. Que ce soit par le magma qui arrive en surface ou les gaz qui sont sous pression, on sait que la lave provient des couches profondes de la terre.

En même temps que les couches profondes de la terre, les plaques des continents ou plaques tectoniques bougent. Elles ne sont pas reliées et flottent sur le magma en se cognant ou en passant les unes sur les autres. Ces phénomènes de frottement créent des séismes et des changements dans les reliefs. Les géologues disposent d'appareils pour mesurer les tremblements de la terre et on connaît maintenant les scénarios d'un séisme de grande ampleur. Mais ce ne sont que des conclusions basées sur des observations de séismes déjà connus.

Comme pour la prévision d'une éruption volcanique, même si les appareils ont leurs mesures qui s'affolent, ce n'est pas pour cela qu'il y aura automatiquement un tremblement de terre pour lequel on devra déplacer les populations. C'est pourquoi des fois on tarde à évacuer des zones que l'on ne croyait pas à risques. On ne peut pour le moment que se fier aux mesures de pression des gaz, changement de températures des eaux des océans dans une zone particulière, les différences de champs magnétiques et l'intensité des tremblements de la terre à travers des réseaux de données que les scientifiques se communiquent.

Mais les modèles prévisionnistes en sont encore à leurs balbutiements. La prévision à coup sûr reste le rêve de tout géologue.

Au plaisir!


Répondu par Mangareva47

Autre réponse

Bonjour,

La prévision des séismes serait une formidable avancée pour les hommes, car ces phénomènes naturels sont extrêmement destructeurs et provoquent des dizaines de milliers de morts. Malheureusement, la recherche sur le sujet n'est pas encore au point. Pour prédire des séismes, on cherche à faire une approche probabiliste, ou déterministe...

L'approche probabiliste part du point que, si la Terre a tremblé en un point un jour, elle tremblera à nouveau dans l'avenir. On peut alors, en observant le passé, chercher à mettre au point des probabilités qui permettent de se dire qu'un séisme aura lieu. C'est le cas de la Californie où l'on attend un séisme cataclysmique... Mais quand exactement? Quel jour? Quelle heure?

Pour cela, on quitte l'approche probabiliste pour l'approche déterministe. Dans cette approche, on cherche les signes avant-coureurs qui annoncent l'imminence du séisme. Malheureusement, nous n'y parvenons pas encore. Il n'y a pas forcément toujours de secousses de faible amplitude. Et puis, il est très difficile d'avoir des mesures. En effet, pour prévoir la météo, on peut se servir d'un satellite. Mais comment mesurer ce qui se passe à des kilomètres sous terre, là où certains séismes prennent naissance?

Parmi les signes annonciateurs que l'on cherche à observer et qui pourraient peut-être servir à prévoir un tremblement de terre, il y a le changement de niveau d'eau dans les puits, un courant électrique dans le sol et même des perturbations électromagnétiques dans l'atmosphère... Cela veut-il dire que l'on pourra un jour prévoir un séisme plusieurs heures avant qu'il arrive, grâce à des satellites? Peut-être, mais pour le moment, les Japonais, qui sont très en pointe sur le sujet, ne parviennent à des prévisions que de l'ordre de... 30 secondes! À peine le temps de déclencher une alerte.

Bonne journée!


Répondu par Willy

Autre réponse

Bonjour,

Les scientifiques ont toujours cherché à prévoir les séismes afin d'évacuer les populations à temps et de sauver des vies. Pour ce faire, ils ont enregistré l'activité des plaques tectoniques, ils ont observé les phénomènes naturels qui précèdent les tremblements de terre et ils ont étudié la récurrence et la périodicité des tremblements de terre au cours des années.

Ils ont découvert plusieurs phénomènes qui précèdent la survenue d'un séisme. Ils ont découvert que la composition chimique de l'eau de source des zones à risque changeait avant un tremblement de terre. Cette observation ne donne pas de résultats très précis, car ces changements peuvent avoir lieu quelques jours à plusieurs mois avant le séisme.

Des chercheurs ont également enregistré le courant électrique naturel qui circulait sous le sol. Ils ont découvert qu'avant un tremblement de terre, l'enregistrement subissait des anomalies. L'efficacité de cette constatation fortement critiquée n'est hélas pas prouvée.

D'autres scientifiques ont découvert qu'un séisme est généralement précédé d'une multitude de petits séismes. D'ailleurs, les animaux sont les premiers à sentir ces vibrations et on peut très bien remarquer qu'ils subissent un changement de comportement (fuite, agitation, etc.). Toutefois, lorsque les premières vibrations sont enregistrées, il est déjà trop tard pour évacuer les populations.

En résumé, prévoir exactement la date et le lieu d'un séisme est, pour l'instant, tout à fait impossible. Il est donc plus intéressant de se focaliser sur la prévention plutôt que sur la prédiction.

À la prochaine peut-être et au plaisir de vous relire!


Répondu par soniammkd

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :