Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Comment lutter contre les vers de poireaux ?

Quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour empêcher le ver du poireau de se développer dans mon potager ? J'ai eu ce problème d'insecte déjà, et c'est vraiment nuisible. Comment le contrer ? Merci.

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

lutter contre les vers de poireaux
Voici la r�ponse

Pour lutter contre le ver du poireau, il existe, d’une part, les moyens de traitement provenant de la chimie, comme un insecticide à base de roténone ou de pyréthrine de synthèse. Et, d’autre part, il existe des moyens nettement plus écologiques, certains s’apparentant à des trucs et astuces.

Par exemple, à titre préventif, on conseille d’effectuer régulièrement des pulvérisations de purin d’ortie, et l’on conseille aussi de toujours maintenir le cœur des poireaux humide. Pour cela, lors de la mise en terre des poireaux, il convient de creuser un sillon assez profond. Celui-ci servira de rigole pour l’eau d’arrosage.

A titre préventif toujours, au moment de repiquage, on préconise de raccourcir le feuillage des poireaux d’un tiers et de ne laisser que 2 cm du chevelu des racines. On peut encore praliner les racines avec un mélange de bouse de vache, de terre de jardin et d’eau. On conseille aussi de mettre dans le trou de repiquage, 3 à 4 grains de poivre, ou de l’ortie hachée grossièrement. Éventuellement, il est possible de semer parmi les plants de poireaux, des soucis ou des œillets d’Inde ou encore, de recouvrir toute la plate-bande avec un voile protecteur dit « anti-insecte ». Le petit papillon grisâtre, appelé teigne du poireau, ne pourra pas y pondre.

A titre curatif, si les poireaux sont atteints par le ver du poireau au cours de leur croissance, il semblerait que de l’eau de javel diluée dans de l’eau et versée au cœur même du pied, tue rapidement le ver. Mais l’eau de javel n’est pas ce qu’il y a de plus écologique…

Si tous ces trucs et astuces au sujet du ver du poireau vous intéressent, je vous suggère de consulter le site aujardin.info/trucs/trucs-poireau.php. Vous y trouverez tous les détails utiles.


Répondu par MarieT

Autre réponse

L’insecte responsable des vers du poireau, c’est la teigne, un petit papillon grisâtre, mesurant un peu plus de 10 mm de long, et dont la chenille aime, en particulier, s’introduire au cœur même des poireaux afin d’y creuser de nombreuses galeries. Les dégâts risquent d’être importants si l’on n’intervient pas à temps, soit au printemps, soit en été.

Pour lutter contre le ver du poireau, on peut, dans un premier temps, pulvériser du purin d’ortie si l’on a l’âme quelque peu écologique. Sinon, il convient d’utiliser un insecticide à base de roténone ou d’une pyréthrine de synthèse.

À défaut, on conseille de toujours maintenir une bonne fraîcheur au pied des poireaux. Pour cela, au moment du repiquage, on creuse un sillon, et c’est dans ce sillon qu’on installe les poireaux. À chaque arrosage, l’eau restera plus longtemps au niveau des pieds. On peut également limiter l’évaporation de cette eau en paillant les rangs.

Pour une protection supplémentaire, une quinzaine de jours après le repiquage, il est conseillé de verser, au cœur de chaque poireau, quelques gouttes d’un mélange eau et eau de javel : 75 cl d’eau du robinet et 25 cl d’eau de javel. Il paraît que cette solution fait des merveilles sur le ver du poireau ! En tout cas, j’espère qu’elle produira ses effets dans votre jardin. Je vous le souhaite de tout cœur.


Répondu par MarieT

Autre réponse

Bonjour à vous,

Malheureusement, les vers de poireaux peuvent faire bien des dommages. Il existe bien sûr quelques remèdes de grand-mère pour les combattre, mais il faut les essayer pour voir lesquels fonctionnent le mieux.

Il existe un truc dont j'ai entendu parler par quelques personnes et qui, apparemment, fonctionne à merveille. C'est le truc des coquilles d'oeuf. Il s'agit de concasser des coquilles d'oeuf et de les disposer dans le fond du trou lors du repiquage des jeunes poireaux. C'est simple à faire et vous n'avez pas besoin de produits chimiques. Vous pouvez également recouvrir les poireaux d'un filet au mois de juillet. Cela empêcherait les papillons qui pondent les oeufs des vers de poireaux de les déposer. 

Bonne chance !


Répondu par gypsy

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :