Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Comment traiter une pelade?

Bonjour, à quelques endroits sur la tête, mes cheveux sont tombés et ils ne repoussent plus, ce qui forme d'assez grosses plaques. Que puis-je faire pour que mes cheveux repoussent? Merci de me conseiller.

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

pelade, soigner pelade, traitement pelade, traiter pelade
Voici la r�ponse

Bonjour,

Description de la pelade

La pelade est une affection caractérisée par une chute de cheveux inexpliquée. C'est une maladie auto-immune, c'est-à-dire que les anticorps de la personne atteinte, pour des raisons inconnues, s'attaquent à tort aux follicules pileux déclenchant une perte de cheveux. Heureusement, les cellules souches des follicules restent intactes, donc, le cheveu peut repousser, même après une longue période de dormance. Le facteur génétique ainsi que les facteurs environnementaux peuvent vraisemblablement intervenir dans la survenue de cette maladie auto-immune.

Le traitement de la pelade

En réalité, il n'existe pas de traitements définitifs contre la pelade. Toutefois, il existe de nombreux remèdes qui permettent de favoriser la repousse de cheveux. Vous pouvez par exemple utiliser un traitement à base d'huiles essentielles.

En effet, des recherches ont prouvé que l'application sur le cuir chevelu d'une lotion à base d'huiles essentielles de romarin (3 gouttes), de thym (2 gouttes), de noix de cèdre (2 gouttes), de lavande (3 gouttes) et d'huiles végétales de jojoba (3 millilitres) et de pépins de raisins (20 millilitres) pouvait donner de bons résultats. L'application d'une lotion à base d'oignon favoriserait également la repousse des cheveux.

La médecine traditionnelle chinoise (l'acupuncture, la diététique chinoise ou encore la pharmacopée chinoise) pourrait aussi donner des résultats satisfaisants dans le traitement de la pelade.

Les solutions présentées ci-dessus sont à utiliser en complément d'un traitement médicamenteux. Vous devez donc consulter un dermatologue, qui saura vous conseiller et vous prescrira un traitement bien adapté.

Bon rétablissement et au plaisir de vous lire à nouveau!


Répondu par soniammkd

Autre réponse

Bonjour,

La pelade est considérée comme une maladie auto-immune, évoluant par poussées, et peut récidiver à tout moment. Cependant, les épisodes de la pelade peuvent guérir spontanément, puis réapparaître ultérieurement. Le plus souvent, la pelade apparaît sur le cuir chevelu, mais elle peut aussi se manifester sur d'autres régions du corps.

Traitements de la pelade

Les traitements de la pelade ne sont pas standardisés, et n'ont jamais fait l'objet d'un consensus. Il est bon de rappeler aux gens qui en sont atteints que 60% des pelades qui présentent une atteinte inférieure à 40% de la surface du cuir chevelu repousseront complètement en six mois, sans aucun traitement. Pour les adultes présentant une pelade par plaques, on peut injecter de l’acétonide de triamcinolone. Ces injections se font toutes les quatre à huit semaines, et les effets secondaires se traduisent par une atrophie locale et temporaire.

Autres traitements

D'autres traitements peuvent aussi être tentés, dont l'utilisation d'un vasodilatateur puissant, tel que le Minoxidil. Les effets secondaires semblent plutôt inexistants, et le taux de réussite dépasse les 5%. Quant au Dioxyanthranol, s'il s'est avéré efficace, il peut cependant provoquer une irritation pouvant durer 48 heures. En outre, la pelade peut se traiter par des thérapies, comme la puvathérapie et l’immunothérapie.

Si vous faites usages de médicaments, il est possible que ces traitements ne vous conviennent pas. Par conséquent, avant d’entreprendre un traitement ou une thérapie quelconque, il est préférable de consulter votre médecin. Celui-ci saura vous guider vers le traitement qui vous convient, et qui ne présente aucun risque pour vous.

Bonne chance et au plaisir!


Répondu par Missie

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :