Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Le soir, je vois mon mari décédé depuis six ans

Le soir, je pars me coucher avec la porte de ma chambre ouverte et là, je vois mon mari qui est décédé depuis six. Qu'est-ce que cela signifie ?

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

apparition mort, vision mari décédé
Voici la r�ponse

Bonjour,

Cela peut vouloir dire que votre mari vous manque, et cela semble normal. Malgré les six ans qui ont passé depuis sa disparition, il est certain que les souvenirs doivent remonter de temps en temps et que vous en rêvez ou que vous le voyez.

Ensuite, si vous le voyez tous les soirs avant de vous endormir, soit vous hallucinez, soit les fantômes existent et vous voyez réellement votre mari défunt. Personnellement, je n'ai jamais vu de fantômes et je ne sais pas si cela existe, mais après tout, la science n'a pas tout élucidé. Alors, si quelque chose existe après la mort, la vision de votre mari peut très bien s'expliquer. Il est tout de même plus probable qu'au moment de vous endormir, vous en rêviez ou que votre esprit vous fasse admettre que vous le voyez. L'esprit est tellement surprenant et incroyable que tout est possible.

Il faut aussi savoir si cette vision vous apaise ou vous tourmente. Car en définitive, c'est le plus important de savoir quels sentiments vous inspirent ces visions. Si vous ressentez un apaisement, il ne faut pas vous poser plus de questions. Si votre curiosité est piquée au vif et que vous tournez sans cesse cette situation en boucle dans votre tête, il est sûr qu'il faut peut-être essayer de creuser l'affaire. Si vraiment ces visions vous tourmentent, allez vous faire aider par un psychologue qui peut vous écouter et vous aider à démêler la situation.

En tout cas, je vous souhaite de trouver la solution.


Répondu par Mangareva47

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :