Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Qu'est-ce qu'un mouvement de résistance pendant la Seconde Guerre mondiale?

J'aimerais savoir ce qu'était un mouvement pendant la Seconde Guerre mondiale. Quand je parle de mouvement, y a-t-il un rapport avec la propagande?

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

guerre, Seconde Guerre mondiale, histoire guerre
Voici la r�ponse

Bonjour,

Les mouvements de résistance durant la Seconde Guerre mondiale étaient des structures plus ou moins organisées qui refusaient l'occupation allemande et qui tâchaient donc de lutter contre l'armée allemande. Tous les mouvements de résistance ne sont pas arrivés au même moment de l'histoire de la guerre, et certains avaient plus d'expérience que d'autres. Ces mouvements pouvaient être teintés d'une couleur politique. Par exemple, en France, les communistes qui entraient en résistance contre l'occupation nazie avaient plus d'expérience que les autres dans la clandestinité, car le Parti communiste avait été interdit un peu avant la guerre.

Les mouvements de résistance n'étaient pas forcément unifiés. Pour la France, c'est bien sûr Jean Moulin qui joua un rôle décisif dans la guerre et l'établissement d'une résistance française qui se ralliait au général de Gaulle.

Concrètement, la Résistance pouvait jouer différents rôles. Pour ce qui est de la propagande, elle pouvait justement chercher à lutter contre elle en diffusant des nouvelles des Alliés qui donnaient état de la guerre contre l'Allemagne. La Résistance, c'était aussi du sabotage de matériel, comme la destruction de voies de chemin de fer pour empêcher les convois allemands d'atteindre leurs destinations. Certains luttaient directement l'arme au poing dans des embuscades. Il y aussi des filières d'évasion pour les pilotes alliés, anglais et américains, qui s'écrasaient en France. Pris en charge par la Résistance, on essayait de leur refaire gagner l'Angleterre.

Bonne journée!


Répondu par MacBook

Autre réponse

Bonjour,

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Français se sont divisés en quatre catégories: les personnes qui sympathisent avec le régime de Vichy, celles qui acceptent de collaborer avec l'ennemi, celles qui se plient et subissent la guerre avec passivité et enfin celles qui refusent de se résigner et résistent à l'ennemi.

La résistance a commencé lorsque les forces militaires et politiques ont échoué et elle s'est poursuivie jusqu'à la libération du territoire de l'occupant. Au début, elle était limitée et se traduisait par des gestes isolés ou des actions de petits groupes. Elle concernait toutes les classes sociales, chacun participait au mouvement de résistance à sa manière et avec ses moyens. Puis, elle s'est étendue et est devenue plus importante. Plusieurs mouvements voient le jour, tels que la libération, le combat, l'armée secrète, le mouvement unifié de résistance, le franc-tireur, etc.

Des réunions clandestines se tenaient, des missions ont été organisées dans le but de démoraliser l'ennemi, d'entraver le mouvement de ses troupes et de son matériel et de désorganiser le trafic. Pour faire propager leurs idées, leurs principes, certains mouvements avaient recours aux écrits, malgré l'interdiction de l'occupant. Ainsi, la propagande a bel et bien participé à l'essor et à la progression des différents mouvements et, par conséquent, à libération.

Au plaisir!


Répondu par sou

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :