Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Quelle est la définition exacte de l'alcoolisme?

J'aimerais savoir quelle est la définition exacte de l'alcoolisme. Médicalement parlant, à partir de quand est-on alcoolique? Merci.

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

alcoolisme, être alcoolique, dépendance à l'alcool, définition de l'alcoolisme
Voici la r�ponse

Bonjour,

L'alcoolisme peut être défini par la dépendance à l'alcool, c'est-à-dire par la perte de la capacité de s'abstenir d'en consommer sans expérimenter des symptômes de manque. Ceux-ci peuvent inclure de l'irritabilité, des tremblements, des maux de tête, etc. L'alcoolisme implique souvent aussi de consommer de plus grandes quantités d'alcool que ce que le corps peut métaboliser.

Mécanisme de la dépendance

Comme c'est le cas pour plusieurs substances toxiques qui provoquent le plaisir ou l'euphorie et même parfois pour certaines activités, comme le jeu ou la sexualité, la consommation répétée d'alcool, surtout en grandes quantités, peut finir par créer une accoutumance, ce qui amène une personne à augmenter sa consommation d'alcool pour obtenir le même effet. L'alcool en grande quantité est un dépressif, mais une fois que la dépendance est bien installée, la personne alcoolique est prise dans une impasse où son corps exige sa dose d'alcool, même s'il n'y a plus de plaisir à en tirer, pour ne pas vivre les symptômes de manque qui sont pratiquement aussi pénibles. La dépendance est une perte de liberté pour une personne puisque ce n'est plus elle qui a le contrôle, mais son corps dépendant.

Quand l'alcool prend toute la place

Une personne alcoolique aura souvent tendance à vouloir s'isoler pour boire et à renoncer à des activités qu'elle appréciait auparavant. Avec le temps, tous les aspects de sa vie finissent par être affectés par sa consommation d'alcool: vie familiale, vie amoureuse, travail, loisirs, relations avec les amis, etc. Lorsqu'elle ne boit pas, elle pense souvent au moment où elle pourra le faire. Parfois, c'est la première chose qu'elle fait en se levant.

Certains alcooliques ont commencé par être des buveurs sociaux, c'est-à-dire des personnes qui boivent dans certaines réunions sociales pour surmonter leur timidité et faciliter les relations interpersonnelles. L'alcool peut les amener à avoir des comportements non acceptés socialement, une conduite automobile dangereuse, des comportements sexuels à risques, etc.

Aller chercher de l'aide

Il est important d'aller chercher de l'aide lorsque soi-même ou une personne proche de soi souffre d'une dépendance à l'alcool. Il n'y a pas de honte à se sentir dépassé. Il existe plusieurs ressources pouvant aider une personne à surmonter sa dépendance: thérapie, cure. Apparemment, même les traitements au laser contre le tabagisme donneraient des résultats pour les autres dépendances.

Voici quelques sites qui pourraient vous être utiles:

- www.drogues-info-service.fr/spip.php?page=stru&id_stru=6078

-  www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Dependances/Articles-et-Dossiers/Alcool-comment-ne-pas-se-noyer-a-deux

- www.dossierfamilial.com/famille/aides/faire-face-a-l-alcoolisme-d-un-proche,1559

Au plaisir!


Répondu par Coccinelle

Autre réponse

Bonjour,

Voici des informations qui vous aideront à voir plus clair en ce qui concerne l'alcoolisme. 

Définition de l’alcoolisme

L’alcoolisme est une dépendance à l’alcool, plus précisément à l’éthanol que les boissons alcoolisées renferment. L'Organisation mondiale de la santé donne à l’alcoolisme une définition particulière, elle le reconnaît comme une maladie qui se manifeste par des troubles au niveau mental ainsi que des troubles dans le comportement de la personne dépendante.

Conséquences de la consommation d’alcool

Ainsi, la personne alcoolique perd le contrôle et généralement, elle est physiquement dépendante de l’éthanol. Cette dépendance se caractérise par un syndrome, appelé syndrome de sevrage, au moment où la personne arrête d’en consommer, par une dépendance psychique et en même temps, par un besoin d’augmentation des doses. Au fil du temps, cette dépendance se développe. Au début, on ne risque encore rien, mais au fur et à mesure que l’on consomme, on en arrive à la dépendance; donc, on ne peut vivre sans en consommer.

Or, tout un chacun devrait savoir que l’alcool est non seulement une substance psycho active, donc qui entraîne des effets au niveau psychique, mais qu'il renferme aussi une substance toxique qui nuit à la santé. Et l’alcoolisme n’est pas sans conséquence: il endommage tout ce qui fait de nous un être humain, que ce soit au niveau physique, psychique, mais aussi social.

Comment ne pas dépendre de l’alcool?

Pour mettre fin aux conséquences de l’alcool, il faut absolument cesser sa consommation. Plusieurs associations peuvent venir en aide aux alcooliques. Les Alcooliques Anonymes en sont un exemple. Enfin, comme il s’agit d’une maladie chronique, on parlera de rétablissement plutôt que de guérison.

Bonne journée à vous et au plaisir!


Répondu par niedlich

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :