Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Terreur nocturne ou cauchemar ?

Bonjour ! J'ai récemment écouté un reportage concernant tout ce qui touche aux rêves et aux cauchemars. On abordait également les aspects des cauchemars et des terreurs nocturnes. N'ayant pas vu le reportage en entier, je n'ai pas pu établir les différences entre ces deux termes, qui sont pour moi bien semblables. Pourriez-vous m'aider à les distinguer ?

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

cauchemar ou terreur nocturne
Voici la r�ponse

Bonjour,

Il est vrai qu'il existe une différence entre un cauchemar et une terreur nocturne. Les cauchemars ne sont que des manifestations angoissantes et anxieuses qui se manifestent pendant notre sommeil. Ils se manifestent par un contenu bien angoissant en forme d'histoire incluant des émotions négatives.

Il peut y avoir plusieurs causes aux cauchemars. La plus grande cause reste le syndrome de stress post-traumatique. C'est alors que la personne revit l'évènement traumatisant, mais sous la forme d'un rêve. Les autres causes des cauchemars peuvent être dues à un sevrage d'alcool, à des situations de vie stressantes (examens, fautes, etc.), ainsi que des conflits internes refoulés. Sachez que le cauchemar survient vers la fin de la nuit et que nous en gardons un souvenir.   La terreur nocturne survient chez l'enfant. Nous pouvons dire que ce trouble paroxystique du sommeil se rapproche quelque peu du somnambulisme.

La terreur nocturne survient au début du sommeil, soit environ entre une et trois heures après l'endormissement. Après cet épisode, l'enfant a une amnésie complète, donc il ne peut se souvenir de ce moment. Lors d'une terreur nocturne, l'enfant (dans bien des cas) se retrouve assis sur le lit, les yeux en mydriase, l'air terrifié et il hurle. Les parents ne peuvent dans ce cas rien faire pour l'enfant, car il devient insensible à tout. Une crise peut durer entre une et vingt minutes, et elle se termine par l'endormissement de l'enfant sans qu'il se rende compte de quoi que ce soit.


Répondu par gypsy

Autre réponse

Bonjour,

La terreur nocturne et le cauchemar sont bel et bien deux choses distinctes. Bien des adultes vivent de telles situations lors de la période de sommeil, mais les enfants également. Voici donc quelques conseils que les parents pourront appliquer, mais qui peuvent également être utilisés pour les adultes.  

En ce qui a trait aux terreurs nocturnes, celles-ci ont plusieurs symptômes. Tout d'abord, l'enfant se réveille complètement et se lève rapidement de son lit. Il peut crier et appeler à l'aide. Sa fréquence cardiaque peut s'accélérer, les sueurs peuvent être présentes, la respiration peut devenir difficile et enfin, les paroles de l'enfant peuvent être complètement dénuées de sens. Le lendemain, l'enfant ne se souviendra de rien. Cet épisode peut être d'une durée de quelques secondes seulement à trente minutes. La terreur nocturne est plus propice à se dérouler durant les trois premières heures de sommeil, soit lors du sommeil profond.

Ce problème est très fréquent chez les enfants et plus particulièrement chez ceux de trois ou quatre ans. Après cet âge, le problème disparaît généralement. Bien entendu, on explique les terreurs, entre autres, par le stress, la fatigue, les conflits et la fièvre. Pour les prévenir, il est primordial de ne pas priver son enfant de sommeil et de lui parler de ce qui peut le préoccuper.  

Maintenant, les symptômes des cauchemars représentent des manifestations beaucoup moins importantes que celles des terreurs nocturnes. L'enfant vit une peur importante et se souviendra de son cauchemar. Celui-ci ne dure que quelques minutes et se produit majoritairement quelques heures avant le lever de l'enfant, soit durant le sommeil paradoxal. Ce problème est présent chez les enfants âgés entre cinq et quinze ans. Les causes sont, en grande partie, les mêmes que celles des terreurs nocturnes. On peut ajouter à celles-ci des difficultés personnelles et la dureté des parents. Pour les prévenir, il convient de lire une histoire à votre enfant et de créer une routine avant le dodo.  

En conclusion, comme vous le voyez, ces deux termes ont des distinctions bien précises. J'espère donc que vous serez mieux informée!  


Répondu par tulipe

Autre réponse

Bonjour,

La terreur nocturne et le cauchemar sont bien deux phénomènes distincts.

Selon la psychologie, on parle de terreur nocturne (chez l’enfant comme chez l’adulte) lorsque la personne s’éveille brusquement avec un fort sentiment d’angoisse, bien souvent sans en connaître la cause. Au contraire, dans le cauchemar, nous nous réveillons avec un certain souvenir – plus ou moins précis – d’un rêve inquiétant dans lequel nous nous sentions prisonniers.

Il y a aussi le sommeil dit « paradoxal » au cours duquel certaines personnes expérimentent la terreur nocturne, mais restent « accrochées », en quelque sorte, à une impression visuelle ou sonore, ce qui est fort désagréable. En espérant avoir apporté un éclairage de plus sur la question.

Cordialement.


Répondu par Noellisart

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Commentaire de : Leo Ipod

    Pour moi, les cauchemars, ça m'arrive quand j'ai des mauvaises nouvelles sur des gens que j'aime, ou bien si je mange quelque chose de gras juste avant de faire dodo.

  • Commentaire de : Mimi

    Bonsoir. J'aimerais savoir : j'ai le souvenir d'une sensation que j'étais dans le sommeil et que mon lit a fait un "bond" sur place et que je me suis réveillé en sursaut et angoissé. Pouvez-vous m'éclairer s.v.p. ? Merci.

Ajouter un commentaire à cet article :