Poser une question
Questions non-r�solues, R�pondez-y!

Questions r�solues

Une fausse couche peut-elle être asymptomatique?

On m'a diagnostiqué une fausse couche avec hCG diminué. Cependant, je n'ai eu aucun saignement ni douleur. Est-ce normal?

Imprimer Envoyer cette réponse a un ami Partager
Trouver plus d'information


Questions et Réponses à découvrir
Articles à découvrir
  

fausse couche, symptôme fausse couche, faire fausse couche
Voici la r�ponse

Bonjour,

Il est malheureusement possible de faire une fausse couche sans aucun symptôme, et c’est sans aucun doute celles qui sont le plus difficiles à accepter. En général, notre corps nous avertit de ce qui est en train d’arriver par de violentes douleurs au ventre et des saignements, mais quand rien de tout cela ne se produit, c’est généralement au cours d’un examen que l’on découvre le problème.

La fausse couche classique

La fausse couche se produit lorsque l’œuf qui se développe n’est pas viable: il présente une anomalie quelconque, et le corps le décèle comme étant un corps étranger à évacuer. Cela se passe alors comme pour la survenue des règles, avec une élimination de tout ce que contient l’utérus. La fausse couche provoque alors des saignements et des douleurs qui sont dues aux contractions utérines nécessaires pour «vider» l’utérus.

La fausse couche asymptomatique

Elle survient de la même manière que la fausse couche avec symptômes, à la différence que le contenu de l’utérus ne se vide pas seul. L’œuf reste accroché à la paroi utérine, n’entraînant donc pas de saignements ni de douleurs, et c’est souvent au cours d’un examen, une échographie particulièrement, que l’on constate la fausse couche. Dans d’autres cas, une grossesse débutante sans aucun signe peut également conduire à une nouvelle prise de sang avec relevé du taux d’hCG (l’hCG étant l’hormone systématiquement produite en cas de grossesse). Si ce taux est bas dès le départ, on peut déjà soupçonner une anomalie, et si ce taux baisse au bout de quelques semaines, on peut en déduire que la grossesse est en train de prendre fin.

Que se passe-t-il dans ce cas?

Si l’on a décelé chez vous une fausse couche sans saignements ni douleurs, mais que votre taux d’hCG est en chute, une échographie sera pratiquée afin de savoir ce qu’il en est de l’embryon. Le médecin pourra alors trouver un embryon qui n’a pas survécu, ou encore un œuf clair. De toute façon, c’est l’absence de battements cardiaques qui indiquera clairement qu’aucun embryon ne vit. Dans ce cas, il existe plusieurs solutions pour «vider» votre utérus. La première est médicamenteuse, et nettement moins traumatisante que les autres, puisque cela va provoquer vos règles, tout simplement. Si le médicament ne change rien, une nouvelle échographie vous sera faite afin de vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreur et que la situation est toujours identique, et on vous proposera un curetage, qui consiste à nettoyer votre utérus mécaniquement.

Les fausses couches sont très fréquentes, plus qu’on peut le croire. Certaines passent inaperçues, elles sont prises pour un retard de règles, et d’autres se déroulent comme la vôtre, malheureusement. C’est une expérience douloureuse, mais si elle arrive de bonne heure, c’est que de toute façon, la grossesse n’aurait pas été à son terme sans encombre, ou bien aurait donné naissance à un enfant mal formé. On peut dire que c’est un mal pour un bien, mais soyez sans crainte, une fausse couche ne veut pas dire que vous êtes incapable de concevoir un enfant, mais juste que votre corps a fait son travail en expulsant un corps non viable.

Bon courage.


Répondu par valerie

  Ajouter une réponse
 

Commentaires

  • Aucun commentaire

Ajouter un commentaire à cet article :