Articles
Dans la catégorie: Animaux

L'iguane, un reptile fascinant

L’iguane est un reptile au corps recouvert d’écailles, à la langue mobile, tel que les serpents, les lézards et les amphisbènes. Il appartient à l’ordre des squamates ou saurophidiens.

Description physique

C’est un animal principalement arboricole. Mais il vit toujours à proximité d’un point d’eau. Cela lui sert de refuge s’il est attaqué, car c’est aussi un excellent chasseur. Il peut atteindre 1,80 m, voire 2 m de long. La queue, à elle seule, peut mesurer 1,20 m. Il porte sur le dos une crête d’écailles pointues et sous la tête, un fanon, c’est-à-dire un repli de peau qui pend. Son corps est massif et ses pattes, très bien développées, sont munies de longues griffes. L’iguane vert est le représentant type de la famille des iguanes.

La chasse aux iguanes

Les iguanes sont chassés pour deux raisons essentielles. Pour leur chair très estimée d’abord, et ensuite, parce qu’ils sont l’objet d’un véritable trafic. En effet, les iguanes font partie de ce que l’on nomme les nouveaux animaux de compagnie. Et, à ce titre, les NAC sont appréciés par les terrariophiles.

Posséder un iguane

En animalerie, l’iguane est effectivement très demandé. Ce n’est pas un animal difficile à garder en captivité, selon les amateurs. Il faut simplement lui bâtir un terrarium avec un taux d’humidité assez important. À l’intérieur, il devra trouver des branches, une large plate-forme où il pourra s’installer sous une lampe chauffante, un bassin d’eau, une lampe UV et une autre de nuit, ainsi qu’un endroit où il pourra se dissimuler. Sans oublier des thermomètres et un hygromètre. Une installation assez envahissante pour un budget important.

Durant les deux premières années, le taux de mortalité des iguanes est assez élevé, mais bien traités, ils peuvent vivre entre 10 et 15 ans, en captivité. Ce sont des reptiles à manipuler avec précaution, car un coup de queue d’iguane peut ressembler à un véritable coup de fouet, sans compter les griffures qu’ils pourraient éventuellement provoquer. Pour les éviter, on conseille de leur couper régulièrement les griffes.

Enfin, sachez que la détention d’un iguane est soumise à réglementation. En effet, celle-ci n’est autorisée qu’à la condition de posséder un certificat de capacité pour l’entretien d’animaux d’espèces non domestiques. Sachez surtout que l’iguane vert et l’iguane antillais sont classés espèces protégées, depuis 1989.

Ajouter un commentaire